Animation scientifique à ISRA/CRODT : Dr Ismaïla Ndour passe son mémoire de confirmation
Mardi 17 Juillet 2018
  • 10th International Conference of the Peanut Research Community.
  • L’ISRA AU SALON INTERNATIONAL DE L’AGRICULTURE 2018
  • ISRA - KOPIA Jardin de démonstration
  • Amélioration et développement de la recherche au Sénégal
  • Voir le film documentaire sur le riz contre saison et pluvial au CRA de Saint-Louis et le CNRA de BAMBEY.
  • 18ème édition de la FIARA

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

PRESENTATION & OBJECTIFS
+ En savoir plus
RECHERCHES & RESULTATS
+ En savoir plus
CENTRES DE RECHERCHES
+ En savoir plus

Zones écologiques

Fil d'actualité

Animation scientifique à ISRA/CRODT : Dr Ismaïla Ndour passe son mémoire de confirmation

Le Docteur Ismaila Ndour, chargé de recherches au Centre de Recherches Océanographiques Dakar-Thiaroye de l’Institut Sénégalais de Recherches Agricoles (ISRA/CRODT), a soutenu ce 06 mai 2015 au Pôle de recherches de Hann,  son mémoire de confirmation. Dr Ndour a travaillé sous l’encadrement de Docteurs Massal Fall et Ndiaga Thiam sur le thème ‘Etude de la composition spécifique démersale des engins de pêche artisanale  au niveau de la Petite côte du Sénégal’. De son travail, il est ressorti trois constats principaux .L’analyse de la composition des captures montre que de 2004 à 2011, celles-ci étaient dominées par le cymbium spp et Murex spp, représentant respectivement 23,5 et 16,5% des captures en 2004 contre 5,9 et 5, 4% en 2013. En revanche, de 2012 à 2013, les captures étaient dominées par les espèces Arius latiscutatus et cynaglossus canariensis. Les données de la pêche artisanale dans son étude sont plus accessibles et leur acquisition moins coûteuses que les données de la pêche scientifique. 

D’où l’efficacité et la robustesse notées au niveau des indicateurs utilisés dans la détection des évolutions récentes sur la composition des captures sous l’effet de pêche à partir de ces résultats. La forte pression de pêche sur les ressources  a conduit à la réorientation de la pêche vers d’autres espèces comme le Murex spp et le cymbium spp. Ce, en raison des opportunités offertes par la demande des consommateurs et de la prospection d’autres zones de pêche plus poissonneuses situées en dehors de la ZEE sénégalaise avec des captures importantes des espèces  Arius latiscutataus et cynaglossus canariensis. L’étude a aussi révélé que ces changements intervenus dans les compositions en espèces demersales de la pêche artisanale au niveau de la Petite Côte du Sénégal sont analysés sur la période allant de 2004 à 2013 à partir du calcul d’indicateurs écologiques et halieutiques. Dr Ndour a reçu les félicitations et encouragements du jury présidé par le Docteur Alassane Samba et comprenant les Dr Justin Kantoussan de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, Ahmet Diaw Diadhiou et Massal Fall de l’ISRA/CRODT.


Infos générales

Recherches en cours
Les parutions de l'ISRA
Isra sur facebook
Achives Réseaux sociaux Recevez la lettre d'information SUPPORTS ET RESSOURCES
Gardez le fil RSS
Facebook
Twitter
Viadeo

Soyez les tous premiers à recevoir les résultats de nos recherches, à bénéficier de nos publications...

Restez connectés

 
 

Toutes les ressources
regoupées ;présentées par théme ;en pdf; Word


http://toponitech.com/isra/templates/isra1/images/isra_7_1.jpg