Partenariat : l’ISRA et l’Université d’Etat du Kansas mettent en place un projet pour lutter contre l’insécurité alimentaire humaine et animale dans 6 régions du Sénégal
Dimanche 22 Avril 2018
  • 10th International Conference of the Peanut Research Community.
  • L’ISRA AU SALON INTERNATIONAL DE L’AGRICULTURE 2018
  • ISRA - KOPIA Jardin de démonstration
  • Amélioration et développement de la recherche au Sénégal
  • Voir le film documentaire sur le riz contre saison et pluvial au CRA de Saint-Louis et le CNRA de BAMBEY.
  • 18ème édition de la FIARA

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

PRESENTATION & OBJECTIFS
+ En savoir plus
RECHERCHES & RESULTATS
+ En savoir plus
CENTRES DE RECHERCHES
+ En savoir plus

Zones écologiques

Fil d'actualité

Partenariat : l’ISRA et l’Université d’Etat du Kansas mettent en place un projet pour lutter contre l’insécurité alimentaire humaine et animale dans 6 régions du Sénégal

Le projet « Adoption de Systèmes d’Intensification Durable à Double Usage Mil – Culture Légumineuse et Elevage pour Améliorer la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle et la Gestion des Ressources Naturelles au Niveau des Petits Producteurs Ruraux au Sénégal » a été lancé officiellement le jeudi 19 Mai 2016, en présence du Directeur Scientifique de l’ISRA, du Directeur du programme Feed the Future - Sustainable Intensification Innovation Laboratory (SIIL), du Coordonnateur Général du Projet et du Coordonnateur Pays du SIIL. D’un montant d’environ 500 millions de francs cfa sur quatre (4) ans, le projet concerne 6 régions du Sénégal dont cinq (5) du Bassin Arachidier (Louga, Diourbel, Kaffrine, Kaolack, Fatick) et de la zone sud Est (Tambacounda). Il s’agira, à terme, d’assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations, établir un système de culture résilient et améliorer les conditions socioéconomiques en particulier pour les femmes et les enfants des zones cibles. Selon Dr Aliou FAYE, Coordonnateur- Pays du SIIL, cela passera par « une production intensifiée de variété de mil à double usage dans un système intégré avec des cultures légumineuses (niébé et arachide) et des petits ruminants (chèvres et moutons) ». Ainsi, précise-t-il, «dans chaque zone concernée, la variété de mil répondant au mieux aux critères de double usage c’est à dire des rendements élevés en grains pour l’alimentation humaine et aussi une biomasse importante (tiges et feuilles) comme fourrage pour le bétail » sera promue.

Le projet est d’une grande importance puisqu’«Il permettra aux chercheurs de divers domaines d’aider les producteurs pour assurer leur sécurité alimentaire », selon le Directeur Scientifique de l’ISRA, Dr Elhadj TRAORE. En effet, des chercheurs de différentes structures comme l’Institut de Technologie Alimentaire (ITA), l’Agence Nationale de Conseil Agricole et Rurale (ANCAR), l’Ecole Nationale Supérieure d’Agriculture (ENSA) et des organisations de producteurs comme le Réseau des Organisations Paysannes et Pastorales (RESOPP) vont fédérer leurs efforts pour l’atteinte des objectifs  structurés autour  de 6 axes de recherche que sont l’agronomie, la socio-économie, l’élevage, l’alimentation humaine et la nutrition, la qualité des aliments et le genre. Professeur Vara Prasad Directeur du Programme FtheF, SIIL et Dr Doohong Min, Coordonnateur Général du projet d’ajouter que FtheF, SIIL a ciblé le Sénégal et l’ISRA comme partenaire et que « le projet va intégrer aussi un important volet de renforcement des capacités des chercheurs de l ’ISRA mais également la formation d’étudiants en Master et en Thèse ». Les différentes présentations, au cours des 2 jours de travaux, ont permis de passer en revue les différents axes d’intervention qui permettront à l’issue des quatre (4) années du projet de mettre au point des technologies capables de lutter contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle et la pauvreté en milieu rural. A terme, « différentes variétés de mil à double usage seront évaluées, en fonction de la  production de grains et de fourrage , la performance (rendement et qualité de la viande et/ou lait) des animaux nourris avec le fourrage du mil à double usage, de  niébé et de l’arachide va être augmentée au niveau des producteurs et des techniques pré et post récolte permettant de contrôler la  contamination des produits par les bactéries et ainsi éviter le risque sur la santé humaine et animale seront développées ». Tout un programme!


Infos générales

Recherches en cours
Les parutions de l'ISRA
Isra sur facebook
Achives Réseaux sociaux Recevez la lettre d'information SUPPORTS ET RESSOURCES
Gardez le fil RSS
Facebook
Twitter
Viadeo

Soyez les tous premiers à recevoir les résultats de nos recherches, à bénéficier de nos publications...

Restez connectés

 
 

Toutes les ressources
regoupées ;présentées par théme ;en pdf; Word


http://toponitech.com/isra/templates/isra1/images/isra_7_1.jpg