Pour une agriculture adaptée au changement climatique : le CNRF offre le village climato-intelligent de Daga Birame comme exemple
Samedi 21 Avril 2018
  • 10th International Conference of the Peanut Research Community.
  • L’ISRA AU SALON INTERNATIONAL DE L’AGRICULTURE 2018
  • ISRA - KOPIA Jardin de démonstration
  • Amélioration et développement de la recherche au Sénégal
  • Voir le film documentaire sur le riz contre saison et pluvial au CRA de Saint-Louis et le CNRA de BAMBEY.
  • 18ème édition de la FIARA

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

PRESENTATION & OBJECTIFS
+ En savoir plus
RECHERCHES & RESULTATS
+ En savoir plus
CENTRES DE RECHERCHES
+ En savoir plus

Zones écologiques

Fil d'actualité

Pour une agriculture adaptée au changement climatique : le CNRF offre le village climato-intelligent de Daga Birame comme exemple

Dans le cadre du projet CCAFS, le Sénégal a été choisi pour accueillir  la réunion du Comité de pilotage du programme CCAFS (Independant Science Panel /ISP) qui regroupe des sommités mondiales sur le changement climatique. Cette rencontre internationale a ainsi offert  l’occasion à ces personnalités de découvrir in situ ce que fait le CCAFS au Sénégal. C’est dans cette optique que son Comité scientifique indépendant a visité, le 27 Septembre 2016, le village climato-intelligent de Daga Birame, dans la région de Kaffrine. Une localité où les populations, à la faveur d’un projet de « Consultative Group on International Agricultural Research » (CGIAR) ou Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale, piloté par le Centre national de Recherches Forestières  de l’Institut Sénégalais de Recherches Agricoles (ISRA/CNRF), pratiquent, depuis 2013, une agriculture adaptée au changement climatique. Ce, en s'appuyant sur la recherche et les prévisions météorologiques pour contribuer à lutter contre certaines pratiques basées sur des croyances empiriques et souvent nuisibles aux cultures et à l’environnement. Selon la Directrice de ISRA/CNRF, par ailleurs point focal de ce projet au Sénégal, à partir d’une approche intégrée et participative qui focalisent toutes les parties prenantes à savoir les services techniques, la recherche, les ONG et programmes, les producteurs de cette localité font désormais recours à l’information climatique et aux services climatiques.

Aux techniques et pratiques climato-intelligents et contextuellement améliorées pour une meilleure productivité et une résilience des populations et des écosystèmes. Mais aussi à un paquet technologique comme l’utilisation de la régénération assistée combinée. Une approche qui a des incidences socio-économiques et environnementales non négligeables pour les populations. Un changement de pratiques qui a favorisé le développement des arbres fruitiers et champs de céréales comme les tamariniers, les jujubiers, l’arachide, les baobabs, entre autres spéculations. Au plan social, Dr SANOGO révèle que les populations interagissent désormais avec la recherche et l’Agence Nationale de l’Aviation Civile et de la Météorologie (ANACIM) pour l’acquisition de semences certifiées et des données climatiques.

Au plan économique, informe-t-elle, les femmes populations profitent de la transformation des produits forestiers non ligneux pour apporter une plus value à ces ressources. Ce qui participe à leur générer des revenus et à améliorer leurs conditions de vie. 

 

 

 


Infos générales

Recherches en cours
Les parutions de l'ISRA
Isra sur facebook
Achives Réseaux sociaux Recevez la lettre d'information SUPPORTS ET RESSOURCES
Gardez le fil RSS
Facebook
Twitter
Viadeo

Soyez les tous premiers à recevoir les résultats de nos recherches, à bénéficier de nos publications...

Restez connectés

 
 

Toutes les ressources
regoupées ;présentées par théme ;en pdf; Word


http://toponitech.com/isra/templates/isra1/images/isra_7_1.jpg