Le programme KOPIA, un allié du Sénégal pour une autosuffisance en oignon
Jeudi 23 Novembre 2017
  • 18ème édition de la FIARA
  • L'ISRA sera au Salon International de l'Agriculture 2017.
  • ISRA - KOPIA Jardin de démonstration
  • Amélioration et développement de la recherche au Sénégal
  • Voir le film documentaire sur le riz contre saison et pluvial au CRA de Saint-Louis et le CNRA de BAMBEY.

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

PRESENTATION & OBJECTIFS
+ En savoir plus
RECHERCHES & RESULTATS
+ En savoir plus
CENTRES DE RECHERCHES
+ En savoir plus

Zones écologiques

Fil d'actualité

Le programme KOPIA, un allié du Sénégal pour une autosuffisance en oignon

Le 24 août 2017, le KOPIA (Korean Program on International Agriculture) en partenariat avec l’ISRA a organisé un atelier d’évaluation et de partage  sur le Projet Oignon, après trois (3) années d’activités. Les travaux qui se sont déroulés dans les locaux du Centre pour le Développement de l’Horticulture de l’Institut Sénégalais de Recherches Agricoles (ISRA/CDH, ont été ouverts par le Directeur Scientifique, Dr Elhadji TRAORE, venu représenter le DG de l’ISRA et le Directeur du KOPIA Sénégal, Dr Kim Jin BAE. Après un mot de bienvenue du Dr Saliou NGOM, représentant la Directrice de ISRA/CDH, la parole a été donnée au Directeur du KOPIA, qui s’est tout d’abord réjoui du partenariat entre le SENEGAL et la COREE en faisant un résumé des réalisations au cours des 3 années du Projet. Dr Kim Jin BAE, n’a pas manqué de relever les contraintes liées à la production horticole au Sénégal et la nécessité de développer des variétés performantes. Il a ensuite présenté son équipe constituée en majorité d’étudiants en recherches avant de passer la parole au Directeur Scientifique de l’ISRA. Dr TRAORE s’est, au nom du DG de l’ISRA, félicité des importants résultats issus du partenariat avec la COREE qui se traduit à travers plusieurs programmes dont le KAFACI, le KOIKA et le KOPIA, programmes sur lesquels, le Sénégal compte beaucoup pour développer l’horticulture et atteindre les objectifs d’autosuffisance.

En effet, le Programme KOPIA à travers ses activités axées sur la riziculture, la culture de l’arachide et de l’oignon, est en parfaite adéquation avec les objectifs du PRACAS, dont ces spéculations constituent les cultures phares. Dr TRAORE a dans son discours souligné les problèmes de la filière oignon avec un accent particulier sur la production de semences, qui selon lui requiert une définition des rôles. C’est sur ces mots qu’il a déclaré ouvert l’atelier dont le programme était riche de présentations suivies de débats autour des questions soulevées. Les présentations ont essentiellement porté sur les réalisations du projet oignon, le bilan financier, les statistiques sur la production de l’oignon au Sénégal. Il s’en est suivi une projection de film sur la culture de l’oignon en COREE caractérisée par une forte mécanisation.

C’est sur des recommandations de la réactualisation des fiches techniques et la formation des producteurs que les travaux ont pris fin. 

 

 

 


Infos générales

Recherches en cours
Les parutions de l'ISRA
Isra sur facebook
Achives Réseaux sociaux Recevez la lettre d'information SUPPORTS ET RESSOURCES
Gardez le fil RSS
Facebook
Twitter
Viadeo

Soyez les tous premiers à recevoir les résultats de nos recherches, à bénéficier de nos publications...

Restez connectés

 
 

Toutes les ressources
regoupées ;présentées par théme ;en pdf; Word


http://toponitech.com/isra/templates/isra1/images/isra_7_1.jpg