Projet village pilote : l’ISRA et KOPIA ensemble pour améliorer les revenus et la sécurité alimentaire des producteurs dans le Bassin Arachidier
Mardi 24 Avril 2018
  • 10th International Conference of the Peanut Research Community.
  • L’ISRA AU SALON INTERNATIONAL DE L’AGRICULTURE 2018
  • ISRA - KOPIA Jardin de démonstration
  • Amélioration et développement de la recherche au Sénégal
  • Voir le film documentaire sur le riz contre saison et pluvial au CRA de Saint-Louis et le CNRA de BAMBEY.
  • 18ème édition de la FIARA

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

PRESENTATION & OBJECTIFS
+ En savoir plus
RECHERCHES & RESULTATS
+ En savoir plus
CENTRES DE RECHERCHES
+ En savoir plus

Zones écologiques

Fil d'actualité

Projet village pilote : l’ISRA et KOPIA ensemble pour améliorer les revenus et la sécurité alimentaire des producteurs dans le Bassin Arachidier

Le 1er jalon pour le démarrage du projet « Etablissement de village pilote agricole pour améliorer les revenus des producteurs dans le bassin arachidier », financé par KOPIA Sénégal, a été posé à Kaolack. Les différents acteurs du projet venus de l’Institut Sénégalais de Recherches Agricoles (ISRA), de KOPIA (Korea Program on International Agriculture), de l’ANCAR (Agence Nationale de Coopération Agricole et Rurale), des Directions Régionales du Développement Rural (DRDR) et des villages ciblés ont échangé, à travers un atelier, sur les différents axes du projet. Dr Alpha Bocar BALDE, responsable du projet, a, dans son exposé, expliqué que « les villages pilotes sont des zones où seront intégrés et disséminés les résultats de recherche au niveau des activités agricoles et d’aviculture. Les acteurs techniques vont y introduire, évaluer et valider de nouvelles technologies afin d’y assurer la sécurité alimentaire en améliorant les revenus des producteurs ». Ainsi, seront disséminés dans les 3 villages cibles (Mbousso dans la commune de Lambaye ; Mbar Bawane dans la commune de Mbar et Kébé Boudaye dans la commune de Ndiédieng) des techniques de production de semences d’arachide, les bonnes pratiques agricoles,

les bonnes pratiques de maraîchage, des techniques de compostage et de récolte et post-récolte afin d’y améliorer de 30 à 50% la production. Des techniques innovantes dans la production et l’amélioration de la volaille locale seront également introduites. Le projet met l’accent particulièrement sur le renforcement de capacité des acteurs à travers des séances de formation et de visites d’échanges.

Venue présider la cérémonie, la Directrice  du CNRA (Centre National de Recherches Agronomiques) de Bambey, Dr Nathalie DIAGNE, s’est dite remplie d’espoir « parce qu’aujourd’hui, le projet qui nous rassemble est un projet agricole de développement très innovant qui vise à améliorer la sécurité alimentaire dans le monde rural et particulièrement dans le bassin arachidier où proviennent plus de 50% de la production nationale des principales cultures (mil, sorgho et arachide). Dans un contexte de changement climatique, ce projet Village Pilote Agricole vient à point nommé dans un pays où 30 % des producteurs sont affectés par l’insécurité alimentaire. » Elle n’a pas manqué de se réjouir de la collaboration entre les différentes structures impliquées et qui s’attèlent, ensemble, autour du projet « pour permettre une meilleure dissémination des nouvelles variétés d’arachide, des bonnes pratiques culturales, une meilleure intégration de l’animal dans les systèmes agraires et aussi sa meilleure gestion pour améliorer les revenus des exploitants agricoles.

Des exposés sur les différents aspects du projet ont été faits par les techniciens concernés et ont permis de comprendre le travail à accomplir sur les 3 années du projet. Le Directeur de KOPIA Sénégal a, lui, insisté sur la nécessité de travailler de concert avec les leaders des organisations de producteurs, chaque zone ayant un contexte particulier. Dr Kim Jin BAE d’appeler, également, les populations concernées à s’approprier le projet et s’y impliquer volontairement pour l’atteinte des objectifs qui sera tout à leur bénéfice.  Un appel bien entendu par les producteurs venus des villages cibles dont Serigne Modou NDIR qui a félicité et remercié ISRA et KOPIA « qui ont bien compris les enjeux du moment pour le monde rural et amené ce projet qui nous permettra, s’il est déroulé comme présenté, ici, d’augmenter substantiellement nos sources de revenus. J’ai confiance et foi au projet mais j’appelle chaque partie à mettre la main à la pâte, à se donner la main et à respecter les rôles et prérogatives de l’autre ». A l’issue des échanges ayant suivi les présentations, le plan de travail a été validé et rendez-vous pris pour le démarrage des activités de terrain du projet qui va concerner avec 200 ménages pour un total de 2353 personnes dont 543 femmes et 1282.

 

 

 

 


Infos générales

Recherches en cours
Les parutions de l'ISRA
Isra sur facebook
Achives Réseaux sociaux Recevez la lettre d'information SUPPORTS ET RESSOURCES
Gardez le fil RSS
Facebook
Twitter
Viadeo

Soyez les tous premiers à recevoir les résultats de nos recherches, à bénéficier de nos publications...

Restez connectés

 
 

Toutes les ressources
regoupées ;présentées par théme ;en pdf; Word


http://toponitech.com/isra/templates/isra1/images/isra_7_1.jpg