Le portefeuille de R&D de l’ISRA s’enrichit de 4 nouveaux projets
Mercredi 24 Janvier 2018
  • Première Edition: Journées Scientifiques de l’ISRA
  • Bonne et heureuse année 2018 ...
  • ISRA - KOPIA Jardin de démonstration
  • Amélioration et développement de la recherche au Sénégal
  • Voir le film documentaire sur le riz contre saison et pluvial au CRA de Saint-Louis et le CNRA de BAMBEY.
  • 18ème édition de la FIARA

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

PRESENTATION & OBJECTIFS
+ En savoir plus
RECHERCHES & RESULTATS
+ En savoir plus
CENTRES DE RECHERCHES
+ En savoir plus

Zones écologiques

Fil d'actualité

Le portefeuille de R&D de l’ISRA s’enrichit de 4 nouveaux projets

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO / WAAPP)- Sénégal, l’ISRA vient de décrocher trois (3) projets de recherches au niveau du Guichet 3 du FNRAA dédié à ce projet.

En effet sur les cinq (5) projets sélectionnés pour financement par le Fonds National de Recherches Agricoles et Agro-Alimentaires (FNRAA), trois (3) projets seront coordonnés par l’ISRA et un (1) sera exécuté en collaboration avec le réseau INTERFACE. Il s’agit des projets suivants :

- « Valorisation de l’Agrobiodiversité céréalière dans les terres salées du Bassin Arachidier », projet soumis par les chercheurs du CNRF

- « Développement et diffusion d’une nouvelle technique de fabrication de vaccin I-2 pour une meilleure utilisation dans l’aviculture villageoise », projet soumis par les chercheurs du LNERV et de ISRA Production ;

- « Diffusion de technique de complémentation alimentaire pour améliorer la production bovine en saison sèche dans la Zone Sylvo Pastorale ZSP », projet soumis par les chercheurs et partenaires du CRZ de Dahra.

 

Le quatrième projet, dans lequel l’ISRA intervient à travers le LNERV, est intitulé : « Améliorer la production agricole par l’application et la promotion de bioproduits compétitifs » sera coordonné par le Réseau INTERFACE.

 

Résumé des projets :

1. « Valorisation de l’Agrobiodiversité céréalière dans les terres salées du Bassin Arachidier », projet soumis par les chercheurs du CNRF

Au Sénégal, l’appauvrissement des terres arables combiné à l’avancée du front de salinisation limite le disponible foncier pour la production agricole. Les terres salées réhabilitées pourraient non seulement permettre aux femmes de disposer de terres arables mais, elles pourraient également servir à booster la production céréalière et à accroître les revenus des populations rurales. Les méthodes de luttes mécaniques et biologiques qui ont fait leur preuve dans les zones salées seront diffusées dans les communautés rurales de Djilor et de Ndiaffate. Des variétés céréalières tolérantes à la salinité qui ont donné des résultats satisfaisants seront cultivées dans les couloirs des bandes boisées. Afin d’intégrér le bétail dans le dispostif de réchabilitation et de valorisation de ces terres salées, souvent utilisées comme zones de parcours, la diffusion de banques fourragères sera effectuée comme mesure d’accompagnement.

Le projet va impliquer plusieurs partenaires, notamment le CNRF/ISRA, l’Université de Thiès, Caritas Kaolack, L’IST/UCAD et les groupements de femmes et de jeunes de Djilor et de Ndiaffate.

 

2. « Développement et diffusion d’une nouvelle technique de fabrication de vaccin I-2 pour une meilleure utilisation dans l’aviculture villageoise », projet soumis par les chercheurs du LNERV et de ISRA Production

L’aviculture villageoise est pratiquée avec un cheptel de taille généralement réduite par exploitant (au plus 10 sujets par famille), se fait en plein air et ne bénéficie généralement d’aucune prophylaxie, ni sanitaire, ni médicale, d’où sa grande vulnérabilité. La maladie de Newcastle est une pathologie aviaire qui est considérée comme la plus dévastatrice de la volaille villageoise. Le vaccin I-2, spécialement conçu pour les pays en développement et qui a fait ses preuves, était jusqu’à une date très récente, encore peu accessible à ces pays. L’objectif principal de ce projet est de promouvoir la production du vaccin I-2 en mettant en place une production locale d’œufs dans un environnement contrôlé mais aussi, de développer la forme liquide du vaccin I-2 qui s’avère plus simple et moins coûteuse à produire par rapport à la forme lyophilisée, voire plus adaptée aux conditions locales d’utilisation mais aussi de production.

Le projet va impliquer la Direction des Services Vétérinaires (DSV) qui travaille en étroite collaboration avec les Services Régionaux de l’Elevage (SRE) et les associations affiliées au Directoire Régional des Femmes en Elevage (DIRFEL) et, la Sénégalaise des Couveuses (SENCOUV).

 

3. « Diffusion de technique de complémentation alimentaire pour améliorer la production bovine en saison sèche dans la Zone Sylvo Pastorale ZSP », projet soumis par les chercheurs et partenaires du CRZ de Dahra.

Ce projet va intervenir dans le département de Linguère plus précisément dans le rayon laitier autour des villes de Dahra et de Linguère. L’objectif du projet est de mettre à la disposition des producteurs et productrices des technologies alimentaires et des innovations organisationnelles permettant d’augmenter significativement et durablement la production laitière en saison sèche et, de pérenniser la filière.

La démarche mise en oeuvre sera participative, en étroite collaboration avec l’Agence Nationale de Conseil Agricole et Rural (ANCAR)/Louga, l’Association pour la Promotion de l’Elevage au Sahel et en Savane (APESS) et l’Association pour le Développement Intégré Durable (ADID)

 

4. « Améliorer la production agricole par l’application et la promotion de bioproduits compétitifs »

Le projet s’inscrit dans une dynamique d’amélioration de la production agricole par l’application et la promotion des bioproduits (biofertilisants et biopesticides) fabriqués à partir de la transformation des déchets industriels disponibles au niveau local par des microorganismes. Les acteurs bénéficiaires du projet sont des planteurs de bananes de la région de Tambacounda et des maraîchers de la zone des Niayes. Un programme de formation, d’assistance, de communication et de marketing sera mis en œuvre pour assurer la promotion et la pérennité de l’utilisation des bioproduits compétitifs dans l’agriculture de la sous-région.

Pour ce projet, l’ISRA est chargé principalement de la réalisation des analyses chimiques et microbiologiques sur les différentes catégories de déchets collectés et de la conduite participative des essais biologiques en milieu paysan, en vue de l’homologation des produits identifiés.


Infos générales

Recherches en cours
Les parutions de l'ISRA
Isra sur facebook
Achives Réseaux sociaux Recevez la lettre d'information SUPPORTS ET RESSOURCES
Gardez le fil RSS
Facebook
Twitter
Viadeo

Soyez les tous premiers à recevoir les résultats de nos recherches, à bénéficier de nos publications...

Restez connectés

 
 

Toutes les ressources
regoupées ;présentées par théme ;en pdf; Word


http://toponitech.com/isra/templates/isra1/images/isra_7_1.jpg