Institut Sénégalais de Recherches Agricoles
Vendredi 20 Juillet 2018
  • 10th International Conference of the Peanut Research Community.
  • L’ISRA AU SALON INTERNATIONAL DE L’AGRICULTURE 2018
  • ISRA - KOPIA Jardin de démonstration
  • Amélioration et développement de la recherche au Sénégal
  • Voir le film documentaire sur le riz contre saison et pluvial au CRA de Saint-Louis et le CNRA de BAMBEY.
  • 18ème édition de la FIARA

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

PRESENTATION & OBJECTIFS
+ En savoir plus
RECHERCHES & RESULTATS
+ En savoir plus
CENTRES DE RECHERCHES
+ En savoir plus

Zones écologiques

Fil d'actualité

Latest

The latest news from the Joomla! Team

Développement de la chaine de valeur mangue en Afrique : l’ISRA apporte son expertise

Au Sénégal, comme dans plusieurs pays de la sous-région ouest-africaine, la mangue, fruit exotique à la fois délicieux et riche en vertus de santé, notamment grâce à ses nombreux nutriments, a été identifiée comme une des chaînes de valeurs du secteur horticole disposant d’un potentiel intéressant sur les marchés américain, européen, entre autres.Sous ce rapport, son développement est érigé en priorité par plusieurs Etats membres de la CEDEAO et la Commission de la CEDEAO, à travers la politique agricole commune « ECOWAP » et l’Initiative « EXPECT ». Fortes de cela, les autorités sous-régionales, sous l’égide du Ministère du Commerce et du Secteur Informel du Sénégal, en partenariat avec l’USAID à travers Trade Africa, ont organisé, du 31 Mai au 03 Juin 2016 à l’hôtel Radisson Blu, la semaine de la mangue. Avec comme principale conclusion la mise en place de l’« Alliance Régionale de la Mangue de l’Afrique de l’Ouest (ARMAO) » ou « West African Regional Mango Alliance (WARMA) ».Une structure composée du Burkina Faso, du Ghana, de la Guinée, de la Guinée Bissau, du Mali, de la Côte-d’Ivoire et du Sénégal et dont les missions tournent autour de :

Lire la suite : Développement de la chaine de valeur mangue en Afrique : l’ISRA apporte son expertise

Atelier de lancement du Projet de" Renforcement des capacités en vue d’une meilleure adaptation et atténuation des effets des changements climatiques et leur prise en compte dans les programmes de développement (UNECA)"

Le jeudi 07 et le vendredi 08 juin 2016 à Thiès à l’Hôtel Lat Dior, s’est tenu l’atelier ci-dessus. L’ISRA, la DGPRE, la DBRLA et la DEEC, dans un contexte de changements climatiques que les populations vivent au quotidien sont allés chercher des ressources additionnelles pour une meilleure collaboration dans leur stratégie de riposte auprès de la Commission Economique de l’Afrique de l’Ouest, à travers le Centre Africain pour la politique en matière de climat. C’est ainsi que M. Diogomaye du MEV, présidant la séance a donné la parole à  l’ouverture de l’atelier a M. Antoine du COMNACC, qui dans sa note introductive, a souligné l’importance des quatre (4) composantes, mises en œuvre. Passsant le témoin à Mme Aida Dieng NIANG, Représentante de l’ANACIM et de la Directrice de la Météorologie, cette dernière prononçant ses mots de remerciements et a précisé que c’est un projet qui procurera des données disponibles. A cet effet il y aura optimisation des réseaux d’observations, pour l’amélioration de la qualité des services et produits. Par conséquent des échanges fructueux entre les différentes structures. Ensuite, il échoit à Dr El hadji TRAORE, Directeur Scientifique de l’ISRA, qui dans son allocution d’usage a montré comment adapter les changements climatiques (cc) et les rendre résilients, dans une double définition c’est-à-dire i) produire plus et ii) produire mieux. Les services techniques ont à jouer un rôle primordial, dans une attaque pluridisciplinaire et pluri institutionnelle. Notre institution l’ISRA, à travers le LNRPV coordonne ce projet avec les trois (3) autres structures.

Lire la suite : Atelier de lancement du Projet de" Renforcement des capacités en vue d’une meilleure adaptation...

Animation scientifique au CDH : l’effet antagoniste de souches de Trichoderma sur les isolats de Fusarium sp démontré

Le Centre pour le Développement de l’Horticulture de l’Institut Sénégalais de Recherches Agricoles ((ISRA/CDH) a abrité, le mardi 21 juin 2016, une animation scientifique sur  « effet des souches de Trichoderma sur la croissance mycélium de deux isolats de Fusarium sp ». Introduite par  Monsieur Ndiogou GUEYE, allocataire de recherches au sein dudit centre, la session a enregistré la participation de la Directrice du CDH, Dr Dieynaba Sy SALL et du Professeur Tahir DIOP, responsable  du Laboratoire de Biotechnologies des champignons du Département de Biologie Végétale de la Faculté des Sciences et Techniques de l’Université Cheikh Anta DIOP (UCAD) de Dakar, entre autres. Monsieur GUEYE a rappelé le contexte de son étude marqué par une recherche d’alternatives face à une forte utilisation des pesticides contre les maladies dues aux champignons  telluriques. Ensuite, il a abordé les principales applications faites avec les Trichoderma dans la lutte contre de nombreux champignons pathogènes tels que : Phytophthora palmivora, Fusarium oxysporum f. sp. Radicis-lycopersici, Pythium ultimum, Rhizoctonia solani, Sclerotinia sclerotiorum, Verticillium dahliae etc. pour la protection de certaines cultures comme la tomate, le concombre, l’oignon, l’aubergine, le soja, le maïs, le piment etc.

Après la déclinaison de l’objectif général et des principaux objectifs spécifiques de son étude, M. GUEYE a abordé  les différentes activités réalisées qui sont :

Lire la suite : Animation scientifique au CDH : l’effet antagoniste de souches de Trichoderma sur les isolats de...

Caractérisation des ressources phytogénétiques : l’ISRA, l’IRD et le CIRAD forment de jeunes chercheurs aux données de séquençage haut débit

 

L’Institut pour la Recherche et le Développement (IRD) l’Institut Sénégalais de Recherches Agricoles (ISRA) et le Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD) ont formé vingt et un (21) jeunes chercheurs et doctorants issus de douze (12) universités et instituts de recherche de l’Afrique de l’Ouest sur l’utilisation des données de séquençage haut-débit (Next Generation Sequencing ou NGS) : de l’obtention du fichier VCF aux analyses de génomiques des populations. L’objectif de cette formation qui s’est tenue du 26 mai au 3 Juin 2016, au Centre d’Étude Régional pour l’Amélioration de l’Adaptation à la Sécheresse (CERAAS) de Thiès au Sénégal était de renforcer les compétences de ces jeunes chercheurs et doctorants dont les activités de recherche nécessitant l’utilisation de données issues de séquençage haut-débit dans le cadre de projets autour de la caractérisation des ressources phytogénétiques. De manière spécifique, la formation « Données de séquençage haut débit: traitements, statistiques et analyses génomiques des populations »,qui a pu bénéficier du cluster informatique récemment mis en service au CERAAS a permis aux bénéficiaires de s’imprégner des points suivants :

-Comprendre les pipelines bioinformatiques

Lire la suite : Caractérisation des ressources phytogénétiques : l’ISRA, l’IRD et le CIRAD forment de jeunes...


Infos générales

Recherches en cours
Les parutions de l'ISRA
Isra sur facebook
Achives Réseaux sociaux Recevez la lettre d'information SUPPORTS ET RESSOURCES
Gardez le fil RSS
Facebook
Twitter
Viadeo

Soyez les tous premiers à recevoir les résultats de nos recherches, à bénéficier de nos publications...

Restez connectés

 
 

Toutes les ressources
regoupées ;présentées par théme ;en pdf; Word


http://toponitech.com/isra/templates/isra1/images/isra_7_1.jpg