Institut Sénégalais de Recherches Agricoles
Dimanche 22 Avril 2018
  • 10th International Conference of the Peanut Research Community.
  • L’ISRA AU SALON INTERNATIONAL DE L’AGRICULTURE 2018
  • ISRA - KOPIA Jardin de démonstration
  • Amélioration et développement de la recherche au Sénégal
  • Voir le film documentaire sur le riz contre saison et pluvial au CRA de Saint-Louis et le CNRA de BAMBEY.
  • 18ème édition de la FIARA

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

PRESENTATION & OBJECTIFS
+ En savoir plus
RECHERCHES & RESULTATS
+ En savoir plus
CENTRES DE RECHERCHES
+ En savoir plus

Zones écologiques

Fil d'actualité

Latest

The latest news from the Joomla! Team

17ème EDITION DE LA FIARA : LE DG MAGNIFIE LA PARTICIPATION DE L’ISRA

L’Institut Sénégalais des Recherches Agricoles (ISRA) participe à la dix-septième édition de la Foire internationale de l’agriculture et des ressources animales (FIARA) qui se tient du 29 mars au 18 avril 2016 au Centre international du commerce extérieur du Sénégal (CICES). Où il dispose d’un stand de 12 m2 bien aménagé. A cet effet, différents produits de la recherche y sont exposés (semences de riz, arachides, niébé, mil, sorgho, maïs, légumes et sésame). Tout comme les vaccins qui y sont bien représentés.

Inscrite dans le contexte du Plan Sénégal émergent (PSE), la présente édition compte offrir aux différents partenaires et acteurs de développement agricole et rural du Sénégal et de la sous-région, des opportunités d’échanger sur les innovations techniques, technologiques et commerciales dans les domaines de l’agriculture, des ressources animales et agro-industrielles, mais aussi de l’artisanat rural.

De passage au niveau du stand, le Directeur Général, Dr Alioune Fall et le Directeur scientifique Dr Elhadj Traoré, ont magnifié la présence de l’Institut à cette 17ème édition de la FIARA.

Lire la suite : 17ème EDITION DE LA FIARA : LE DG MAGNIFIE LA PARTICIPATION DE L’ISRA

OIGNON : un projet de recherche pour améliorer la productivité de la variété violet de Galmi

Dans le cadre du Programme de Relance et d'Accélération de la Cadence de l'Agriculture Sénégalaise (PRACAS), l’autosuffisance en oignon reste un des objectifs principaux à atteindre à l’horizon 2017, avec une production nationale de 250 000 tonnes à assurer. Il urge dès lors de lever certaines contraintes actuelles pouvant compromettre de telles prévisions. Parmi celles-là, la disponibilité des semences de qualité (notamment de la variété très prisée appelée « Violet de Galmi) et des procédés de fertilisation normés restent des questions majeures. Face à ces problématiques, la recherche a son mot à dire et devra proposer des palliatifs appropriés. C’est dans ce contexte qu’il faut situer le financement par le Fonds National de Recherches Agricoles et Agroalimentaires (FNRAA) du Projet intitulé « Contribution au Programme d’Autosuffisance Oignon du Sénégal par la Promotion de Semences Améliorées et de Biofertilisants (Acronyme SEMBIO) ». L’objectif principal du FNRAA/SEMBIO est de contribuer aux atteintes des objectifs de production d’oignon du PRACAS, à la satisfaction durable des besoins alimentaires et à l’augmentation des revenus des populations bénéficiaires par la promotion de semences améliorées et de biofertilisants. De manière plus spécifique, il s’agira de : i) mettre en place des stratégies durables d’aide à la diffusion et à l’adoption d’innovations technologiques ; ii) produire des semences de qualité de la variété d’oignon « Violet de Galmi » et iii) promouvoir l’utilisation de biofertilisants de qualité pour améliorer les rendements. Le lancement du Projet a eu lieu dans les locaux du Réseau des Organisations Paysannes et Pastorales du Sénégal (RESOPP) à Thiès les 24 et 25 mars 2016. Le temps fort de la première journée qui s’est déroulée en plénière a été la présentation du projet par Dr Elhadj Malick Malick LEYE, coordonnateur.

Lire la suite : OIGNON : un projet de recherche pour améliorer la productivité de la variété violet de Galmi

Disponibilité et diffusion du matériel génétique amélioré de bovins Ndama et Gobra au Sénégal : le FNRAA appuie la Recherche développement du LNERV et des CRZs

Le Directeur Général de l’Institut Sénégalais de Recherches Agricoles (ISRA), Dr Alioune FALL, a officiellement lancé, le mardi 1e mars 2016 au Pôle de Recherches de Hann (PRH), le projet « Amélioration de la disponibilité et de la diffusion du matériel génétique amélioré de bovins Ndama et Gobra au Sénégal ». Financé par le Fonds National de Recherches Agricoles et Agro alimentaires (FNRAA) pour une durée 2 ans, ce projet sous la coordination de Dr Mame Nahé Diouf chercheur au Laboratoire National de l'Elevage et de Recherches Vétérinaires de l’Institut Sénégalais de Recherches Agricoles (ISRA/LNERV) et Chargée de Mission (CM) sera réalisé avec le Centre National d’Amélioration Génétique (CNAG), la Coopérative des Agro-éleveurs Sélectionneurs de la Ndama (CASE-NDAMA), l’Association Professionnelle des Acteurs de la Filière Lait Local/Linguère (APAFIL). Le projet veut, contribuer à l’amélioration de la productivité en milieu éleveur, des deux ressources zoogénétiques bovines locales que sont le zébu Peulh Gobra et le taurin Ndama en proposant des animaux performants et adaptés au système d’élevage extensif traditionnel surtout dans le contexte du changement climatique. Ainsi, il est attendu une plus large diffusion de géniteurs issus du noyau de sélection Ndama et Gobra entretenu in vivo respectivement au CRZ de Kolda et le CRZ de Dahra.  

Lire la suite : Disponibilité et diffusion du matériel génétique amélioré de bovins Ndama et Gobra au Sénégal :...

Alternative aux produits chimiques : le CDH mise sur le compostage amélioré et les plantes insecticides

La rareté des terres cultivables, la pauvreté des sols en éléments nutritifs et la prolifération des ravageurs incitent les maraîchers sénégalais à faire recours aux produits chimiques pour augmenter leurs rendements. Des intrants qui présentent, certes des avantages pour améliorer quantitativement les productions agricoles, mais engendrent souvent de multiples inconvénients dont la contamination des produits agricoles, la pollution des ressources naturelles et les problèmes d’intoxications fréquentes chez les utilisateurs. Face à cette équation, le Centre pour le Développement de l’Horticulture de l’Institut Sénégalais de Recherches Agricoles (ISRA/CDH) va mettre en œuvre le projet : « Validation d’innovations Bio à base de compost amélioré et de combinaison d’extraits de plantes pour une réduction des intrants chimiques et une gestion durable des cuvettes maraichères au Sénégal », financé par le Fonds National pour la Recherche Agricole et Agroalimentaire (FNRAA). Officiellement lancéle jeudi 03  mars 2016,  il contribuera  à l’atteinte des objectifs du Programme pour le Programme de Relance et d’Accélération de la Cadence de l’Agriculture Sénégalaise (PRACAS) qui occupe une place primordiale dans le Plan Sénégal Emergent (PSE), comme l’a précisé Ibrahima Thomas, Conseiller spécial du Directeur Général de l’ISRA, au cours de cet atelier de lancement qu’il a présidé.

Lire la suite : Alternative aux produits chimiques : le CDH mise sur le compostage amélioré et les plantes...


Infos générales

Recherches en cours
Les parutions de l'ISRA
Isra sur facebook
Achives Réseaux sociaux Recevez la lettre d'information SUPPORTS ET RESSOURCES
Gardez le fil RSS
Facebook
Twitter
Viadeo

Soyez les tous premiers à recevoir les résultats de nos recherches, à bénéficier de nos publications...

Restez connectés

 
 

Toutes les ressources
regoupées ;présentées par théme ;en pdf; Word


http://toponitech.com/isra/templates/isra1/images/isra_7_1.jpg