Institut Sénégalais de Recherches Agricoles
Mardi 19 Juin 2018
  • 10th International Conference of the Peanut Research Community.
  • L’ISRA AU SALON INTERNATIONAL DE L’AGRICULTURE 2018
  • ISRA - KOPIA Jardin de démonstration
  • Amélioration et développement de la recherche au Sénégal
  • Voir le film documentaire sur le riz contre saison et pluvial au CRA de Saint-Louis et le CNRA de BAMBEY.
  • 18ème édition de la FIARA

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

PRESENTATION & OBJECTIFS
+ En savoir plus
RECHERCHES & RESULTATS
+ En savoir plus
CENTRES DE RECHERCHES
+ En savoir plus

Zones écologiques

Fil d'actualité

Latest

The latest news from the Joomla! Team

De nouvelles variétés de riz qui répondent très bien à la cuisine sénégalaise seront bientôt homologuées.

« Développement de nouvelles variétés prometteuses tolérantes au froid et de bonne qualité du grain », c’est le thème introduit par M. Omar Ndaw FAYE, sélectionneur riz à ISRA/CRA de Saint-Louis au cours de la journée d’animation scientifique qui s’est tenue le jeudi 25 août 2015, au Pôle de Recherche de Hann (PRH) à Dakar, modérée par Dr Mame Nahé DIOUF  DS par intérim, Chargée de Mission à la Direction Scientifique de l’ISRA .  A cette occasion, il a révélé que durant cette année 2016, par le biais du projet d’Amélioration du système national de diffusion de nouvelles variétés de riz, de semences certifiées et des bonnes pratiques agricoles  KOICA/ISRA intitulé « Capacity development of national dissemination system for new rice varieties, seed and good practices through the Senegalese Institute of Agricultural Research », les essais multilocaux (DHS/VATE) de 6 variétés de riz vont être bouclés. Ces variétés se distinguent par leur qualité de grain et leur rendement. Les variétés de riz cultivées au Sénégal ont pour la plus part un grain dur et une qualité de grain pas bien appréciée par les consommateurs. En fait, cette caractéristique du grain est propre à la sous espèce indica du riz Oryza sativa. L’autre sous-espèce japonica comporte souvent des variétés à très bonne qualité de grain pour la cuisson : ne demandant pas beaucoup d’eau avec une durée de cuisson plus courte. Cette dernière sous espèce de riz est moins productive et n’est pas très productive dans nos conditions de culture. Pour améliorer la qualité de cuisson et maintenir un bon rendement, des variétés de riz TONGIL (croisement entre indica et japonica) sont évaluées au Sénégal depuis 2011. Ces variétés venant de la Corée du Sud ont pu donner les mêmes rendements que les variétés SAHEL actuellement cultivées, une qualité de grain très bien appréciée pour la consommation, en cuisson sénégalaise. Lire la suite pour voir la vidéo

Lire la suite : De nouvelles variétés de riz qui répondent très bien à la cuisine sénégalaise seront bientôt...

Visite du Ministre français de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt au Sénégal : Stéphane Le Fol s’imprègne des activités de l’ISRA

Le ministre français de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Stéphane LE FOL, a séjourné au Sénégal du 28 au 29 juillet 2016. Un séjour sanctionné par la signature avec le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural du Sénégal, Dr Papa Abdoulaye SECK, d’une déclaration d’intention pour un partenariat sur les clusters horticoles. Une convention qui consistera à mettre en place une structure de formation technique qui associe différents acteurs pour pouvoir les former en conséquence. Entrant en droite ligne dans l’initiative «4 pour 1000» dont l’objectif est de mettre en place et de diffuser des pratiques agronomiques permettant la séquestration de carbone dans les sols et par-delà, la restauration des sols dégradés. Autrement dit, il s’agit d’œuvrer à la compensation des émissions anthropiques de CO2 tout en augmentant la production agricole. Et s’il promet une atténuation des changements climatiques par un stockage accru du carbone dans les sols, le concept 4 pour 1000 présente un deuxième intérêt, majeur pour les populations du Sud : celui de concourir à la sécurité alimentaire mondiale durable.  Logiquement, le ministre français s’est beaucoup intéressé aux activités de l’ISRA. M. LE FOL et sa délégation ont d’abord visité la station de Sangalkam où est érigé un site de recherche-développement sur la fertilité des déchets organiques. Occasion pour la Fédération des producteurs maraîchers de Ndiaye de présenter leur activité de production de compost et pour le CIRAD de présenter le projet Gestion Durable des Terres de recherches et d’actions sur l’agroforesterie et les bio-digesteurs. Des projets concrets et utiles à l’image des bio-digesteurs qui permettent la production de biogaz soulageant entre autres choses le travail domestique des femmes qui ne sont ainsi plus astreintes à la collecte du bois.

A Widou Tiengoly, les agents du dispositif partenarial «Pôle Pastoralisme Zones Sèches», Voir la vidéo

Lire la suite : Visite du Ministre français de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt au Sénégal :...

KOPIA Sénégal : les stagiaires présentent les projets Riz et Oignon développés au Sénégal

Le jeudi 21 juillet 2016, une animation scientifique a réuni les différents acteurs des projets Riz et Oignon développés au Sénégal dans le cadre de la coopération entre l’Institut Sénégalais de Recherches Agricoles (ISRA) et le Korean Projet on International Agriculture (KOPIA). La cérémonie était coprésidée par Dr Elhadj Traoré, directeur scientifique de l’ISRA et Dr CHO Kanje, Directeur de KOPIA Centre Sénégal. On notait la présence des principaux coordonnateurs de ces projets, notamment les chercheurs  du CNRA/ Bambey - Amadou Fofana, Alpha Bocar Baldé et Ghislain Kanfany et  ceux du CDH - Dieynaba Sy Sall et Fatou Diop Mbacké.La première présentation axée sur le riz a été faite par Mlle Jiwon JANG. Cette dernière a d’abord mis en évidence l’importance de cette céréale dans la consommation au plan national et les stratégies développées par les pouvoirs publiques pour tendre vers l’autosuffisance par rapport au produit. Elle a ensuite passé en revue les différents aspects du projet que le KOPIA déroule avec l’ISRA pour cette spéculation, notamment au niveau de la sélection variétale, la fertilisation et l’entomologie, en vue de l’amélioration des rendements. Mlle Izzy KIM a succédé à sa compatriote pour parler de  l’oignon. Dans sa présentation, elle a fait une étude comparative du processus de production et de distribution de l’oignon au Sénégal et en Corée du Sud.   A cette fin, elle a mis en exergue pour chaque pays, les conditions climatiques, les zones et procédés de production et de distribution et enfin les méthodes de conservation. Un point qui a retenu l’attention de l’assistance a été les multiples procédés de transformation post-récolte de l’oignon qui existent en Corée du Sud. A la suite des présentations, des échanges très fructueux ont eu lieu, témoignant de la qualité et de l’importance des thématiques abordées. Des contributions et autres questions soulevées, il convient de noter qu’il a été unanimement demandé d’une part que les stagiaires coréennes puissent documenter les technologies et autres procédés qu’elles ont présentés dans leurs exposés respectifs.

Lire la suite : KOPIA Sénégal : les stagiaires présentent les projets Riz et Oignon développés au Sénégal

Coopérative d’habitat ISRA 2000 : 408 agents reçoivent leurs parcelles

Le Samedi 25 juin 2016, le site de la SOCABEG SA, à Tivaouane Peulh – Taw Fekh, a été le lieu de convergence des travailleurs, membres de la Coopérative d’Habitat des agents de l’ISRA 2000. C’était pour participer à la cérémonie de remise de parcelles aux membres attributaires des première et deuxième tranches. Une date qui marquera à jamais l’histoire de l’évolution sociale de l’institut en ce sens qu’elle permet à 408 agents et ex agents d’entrer en possession de leur terrain en vue de construire leur maison. Confirmant ainsi l’adage wolof ‘’Weddi, guiss boku tchi !’’.Car, après neuf ans d’âpres luttes pour restaurer la souveraineté de l’Assemblée Générale bafouée par les ex-dirigeants, faire reconnaître par toutes les voies légales, tant judiciaires qu’administratives, la légitimité et la légalité des instances dirigeantes actuelles et faire restituer à la coopérative son patrimoine, objet de tentative de spoliation, le Président Bernard Ousmane NDIAYE et les membres du Bureau, le Conseil d’Administration et la Commission de contrôle, malgré les difficultés liées au climat de contentieux, se sont attelés à réaliser le projet ‘’Un coopérateur, une parcelle’’. Précédée par une visite sur le site qui a permis à chaque membre attributaire de localiser sa parcelle numérotée, la cérémonie qui s’est déroulée sous la présidence effective de Monsieur Ngagne SENE, Président du Conseil d’Administration de l’ISRA, a été rehaussée par la présence de Monsieur Alassane NDIAYE, Secrétaire Général de l’ISRA représentant le Directeur Général de l’ISRA, de Monsieur BA, 1er Adjoint au Maire de la commune de Tivaouane Peulh-Niague, Monsieur Maguèye SECK, 1er Adjoint au Maire de la ville de Pikine venu honorer le Président de la coopérative, Monsieur Bernard Ousmane NDIAYE de son amitié. 

Lire la suite : Coopérative d’habitat ISRA 2000 : 408 agents reçoivent leurs parcelles


Infos générales

Recherches en cours
Les parutions de l'ISRA
Isra sur facebook
Achives Réseaux sociaux Recevez la lettre d'information SUPPORTS ET RESSOURCES
Gardez le fil RSS
Facebook
Twitter
Viadeo

Soyez les tous premiers à recevoir les résultats de nos recherches, à bénéficier de nos publications...

Restez connectés

 
 

Toutes les ressources
regoupées ;présentées par théme ;en pdf; Word


http://toponitech.com/isra/templates/isra1/images/isra_7_1.jpg