Décès de Dr Abdoulaye TOURE de la Banque Mondiale : l’agriculture africaine perd son défenseur

Le monde agricole africain vient de perdre un de ses plus fervents défenseurs. Dr Abdoulaye TOURE, agroéconomiste en chef à la Banque Mondiale, est décédé le 16 juin 2019 à Paris. Une nouvelle qui a fait l’effet d’une bombe chez de nombreux acteurs du monde agricole. A l’annonce de son rappel à Dieu, le choc et la vive émotion ont été les sentiments les mieux partagés par ceux qui le connaissaient. Sa disparition brutale a laissé dans la plus grande peine et le désarroi toute la famille de l’agriculture ouest africaine.Depuis c’est une pluie de témoignages qui circule pour rendrehommage à l’investissement de M TOURE. Pour beaucoup, son départ représente une perte colossale immense en raison des qualités humaines exceptionnelles qu’il incarnait. Et les adjectifs utilisés pour décrire l’homme ont été riches et variés : visionnaire, fidèle, sage, humble, sympathique, courtois, très respectueux, aimable et attentionné. Pour ceux qui l’ont côtoyé, il s’était tellement engagé dans le combat pour sortir les autres des difficultés, qu’il oubliait parfois de prendre soin de lui. Il a refusé de suivre les nombreux appels et conseils l’invitant à prendre une pause et s’occuper de sa santé.Economiste de formation, Abdoulaye TOURE a fait de la recherche agricole sa passion. Il y voyait un vaste potentiel pour relever certains des défis liés aux systèmes alimentaires en Afrique de l’Ouest.

A ce titre, le Dr TOURE a contribué à l’élaboration du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO). Aux côtés d’un groupe restreint d’experts hautement qualifiés et expérimentés issus d’institutions de développement multilatérales de premier plan, notamment la Banque Mondiale et le Fonds International pour le Développement de l’Agriculture (FIDA), ainsi que d’institutions régionales et nationales, il a passé les deux dernières années de sa vie à préparer une autre version du PPAAO/ WAAPP. Connu sous le nom de Programme de Transformation de l’Agriculture en Afrique de l’Ouest (WAATP), ce nouveau programme qui est en cours d’élaboration sera axé sur les nouveaux défis auxquels sont confrontés les agriculteurs, les petits producteurs, les transformateurs et le secteur agricole en Afrique de l’Ouest.

L’ISRA présente ses sincères condoléances à ses familles biologiques et professionnelles !

Articles Similaires

X