L’ISRA ouvre son Comité Scientifique et Technique (CST) 2018 : pour un diagnostic des activités de l’institut

Le Comité Scientifique et Technique (CST) 2018 s’est ouvert le lundi 05 novembre aux Sphères ministérielles de Diamniadio. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Directeur de Cabinet du Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement Rural (MAER) M. Lamine LO qui a salué la démarche de l’ISRA qui est, à travers cet évènement, l’un des rares instituts de recherches à instaurer la culture de l’évaluation scientifique. Dans la foulée, le président du CST invite les pouvoirs à renforcer les moyens octroyés à la recherche.
« Les moyens financiers octroyés à la recherche agricole doivent être renforcés parce que la recherche demande beaucoup de moyens. Des moyens permettant de recruter de jeunes chercheurs bien formés et capables de poursuivre la mission de l’Institut », a déclaré le Professeur Aboubacry SARR.
Un message que le PCA, Ngagne SENE promet de transmettre aux autorités pour sa prompte prise en charge.
Le Directeur scientifique, Dr El Hadji TRAORE quant à lui, a mentionné le contexte marqué par la première année de mise en œuvre du Plan Stratégique de Développement et le Contrat de Performance signé avec le Ministère de l’Economie des Finances et du Plan. Mais aussi par la deuxième phase du PRACAS.
Les travaux ont débuté avec la présentation des nouveaux membres du CST et la présentation du Directeur Scientifique, suivie d’une série d’animations scientifiques.
C’est d’abord le Directeur de ISRA/CRODT, Dr Massal FALL, à faire une communication sur le sujet « Entre surexploitation globale des stocks, effets pervers des changements climatiques et future exploitation du gaz et du pétrole : quel avenir pour la pêche au Sénégal ? »
La « Lutte contre les glossines et la trypanosomiase animale dans la zone des Niayes : état de travaux et perspectives » a été traitée par Dr Momar Talla SECK, Directeur du LNERV. Avant que Dr Ibrahima SARR du CNRA de Bambey ne traite de « l’Evaluation de l’effet des fertilisants organiques sur les ravageurs de l’arachide ».
En marge de ces travaux, il a été procédé à la remise d’attestations aux neuf (9) lauréats de l’ISRA à la session 2018 du CAMES. Des résultats qui font honneur à l’institut qui a enregistré un taux de réussite de 100% à cette évaluation.

Articles Similaires

X