Lutte contre la Fièvre de la Vallée du Rift (FVR) : le LNERV vers le statut de laboratoire de référence de l’OIE

Le Laboratoire National de l’Elevage et de Recherches Vétérinaires de l’Institut Sénégalais de Recherches Agricoles (ISRA/LNERV), le Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD), l’Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE), à travers le projet EBO-SURSY viennent d’enclencher le processus devant élever le LNERV au statut de laboratoire de référence de la Fièvre de la Vallée du Rift (FVR). La cérémonie d’ouverture de la réunion de lancement de ce processus s’est tenue le lundi 17 Juin 2019 au Pôle de Recherches de Hann.
En sa qualité de Délégué national auprès de l’OIE, Dr Mbargou LO, Directeur des services vétérinaires du Ministère de l’Elevage et des Productions Animales estime que cette initiative répond à un impératif de renforcement de la communauté scientifique vétérinaire nationale voire régionale. Pour Dr LO, ce projet prévu pour une période de deux (2) ans (2019-2020) vise à faciliter le renforcement des capacités par le biais d’une collaboration technique et scientifique gérée par le CIRAD (laboratoire parent) de manière à consolider les compétences et connaissances du LNERV (laboratoire candidat) dans les domaines du diagnostic, de l’épidémiologie et de l’entomologie pour la fièvre de la vallée du Rift. Et partant, offrir un soutien durable aux services vétérinaires en matière de contrôle de la maladie qui est endémique au SENEGAL.
Au nom du Directeur Général de l’ISRA, Dr Mbaye DIOP, Secrétaire Général a salué cette initiative qui, à terme, va renforcer les capacités du LNERV en termes de diagnostic et d’évaluation des risques du virus FVR, de la surveillance et du contrôle de cette maladie avec notamment l’acquisition de la souche vaccinale clone 13, en vue de sa production et son évaluation à grande échelle dans les zones considérées à risque. Pour Dr DIOP, cela contribuera à renforcer la capacité du pays à se conformer aux normes internationales de l’OIE. Cette initiative va mettre aussi à la disposition des services vétérinaires les éléments nécessaires pour faciliter la prise de décision stratégique dans la prévention et le contrôle des maladies zoonotiques.
De l’avis du Directeur du LNERV, Dr Momar Talla SECK, l’aboutissement de ce processus permettra aux services vétérinaires, la mise à disposition d’éléments nécessaires pour faciliter la prise de décision stratégique dans la prévention et le contrôle des maladies animales zoonotiques. Pour Dr SECK, cette expérience est l’occasion pour les acteurs de la santé animale d’échanger sur l’actualité de la maladie FVR. Et la réalisation des activités suivantes :
– renforcer et améliorer les capacités de diagnostic du virus de la FVR à travers les méthodes de détection et de caractérisation ;
– renforcer les compétences des vétérinaires et des spécialistes associés en matière d’épidémiologie et d’évaluation des risques du virus FVR ;
– mettre à jour les stratégies de contrôle de la FVR et améliorer son contrôle par l’utilisation d’une souche vaccinale ;
vise à accompagner ISRA/LNERV dans le processus d’accès au statut de laboratoire de référence de l’OIE pour la FVR.

Articles Similaires

X