Pour sa prochaine installation au SENEGAL: l’ISRA, porte d’entrée de l’ICRISAT

Le Directeur Général de l’Institut International de Recherche sur les Cultures des Zones Tropicales Semi-arides (ICRISAT) a séjourné à Thiès du 28 au 30 avril 2019. Dr Peter Stanley CARBERRY était venu pour poser le premier jalon de leur prochaine installation au SENEGAL qui deviendra ainsi le quatrième pays d’Afrique de l’Ouest à abriter un de leurs bureaux, après le MALI, le NIGER et le NIGERIA.
Dans son agenda, il a tenu, le 29 avril 2019 à la Direction Générale de l’ISRA, une séance de travail avec l’Institut qui, à travers le Centre Régional pour l’Amélioration de l’Adaptation à la Sécheresse (ISRA/CERAAS), coordonne au niveau sous-régional toutes les recherches sur le mil, l’arachide et le sorgho qui sont ses principaux centres d’intérêt.
La rencontre a enregistré, outre la participation du Directeur Général Dr Alioune FALL, celles du Secrétaire Général, Dr Mbaye DIOP, du Directeur du Centre Régional pour l’Amélioration de l’Adaptation à la Sécheresse (ISRA/CERAAS) Dr Ndiaga CISSE, de la Directrice du Laboratoire National de Recherches sur les Productions Végétales (ISRA/LNRPV), Dr Yacine Ndour BADIANE, de Dr Issa Faye du Centre National de Recherches Agronomiques (ISRA/CNRA) de Bambey, de Dr Ndjido Ardo KANE de ISRA/CERAAS, du Directeur de l’Unité d’Information et de Valorisation des Résultats de la Recherche (ISRA/UNIVAL) Dr Cheikh Tidiane DIOP et de l’Agent Comptable Particulier (ACP) Monsieur Sandéné DIAGNE.
Elle a ainsi permis de mesurer l’impact que pourrait avoir une telle implantation sur les activités de l’ISRA.
De l’avis du Directeur Ndiaga CISSE, l’ICRISAT veut s’installer au SENEGAL pour diversifier sa collaboration à travers la mutualisation des activités de recherches des deux parties pour mieux servir la sous-région.
Aussi, Dr CISSE, a-t-il évoqué les nombreuses opportunités que pourrait offrir l’érection d’une telle représentation avec l’augmentation des moyens de l’ISRA, tant en ressources humaines, que financières. Mais également, avec l’érection de laboratoires, l’augmentation des capacités de nos systèmes d’irrigation, et du personnel de recherche. Parce que, a-t-il dit, l’ICRISAT a une grande capacité de mobilisation financière auprès des bailleurs de fonds internationaux comme l’USAID et la Fondation Bill et Melinda GATES. Ce qui constitue un avantage non négligeable pour développer la recherche.
L’ICRISAT est l’un des 15 centres de recherche membres du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale. Sa mission consiste à œuvrer dans les zones arides pour l’amélioration des céréales et des légumineuses à grains afin de lutter contre la pauvreté, la faim, la malnutrition et la dégradation de l’environnement. Ses travaux portent essentiellement sur les cultures vivrières comme le sorgho, le mil et l’arachide.

Articles Similaires

X