Production de semences de riz : le Gabon s’inspire de l’ISRA !

 

Le Gouvernement du GABON veut relancer la culture du riz dans le pays pour réduire sa dépendance des importations de cette céréale qui constitue l’aliment de base de la majorité de ses populations. Malheureusement, il ne dispose pas d’instrument de création variétale qui est la base de la production de semences de qualité.
C’est pour disposer d’un « Programme national d’amélioration du rendement du riz et de production de semences » que les autorités de Libreville (GABON) ont dépêché une délégation au SENEGAL, entre autres pays producteurs, pour s’enquérir de son expérience dans ce domaine.
Dans ce cadre, Dr Marie Joselle Pélagie ISTANA, conseillère technique, responsable de la recherche scientifique au ministère gabonais de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et Dr Yonnelle Dea MOUKOUMBI du Centre National de la Recherche Scientifique et Technologique (CENAREST) de l’Institut de Recherches Agronomiques et Forestières au GABON et point focal du projet KAFACI au GABON, ont visité l’ISRA du 23 au 25 avril 2019.
Accueillies par le Directeur scientifique, Dr El Hadji TRAORE, au nom du Directeur Général, les deux hôtes ont eu droit à une présentation de l’Institut et des principales missions qui lui sont assignées.
Dr Marie Joselle Pélagie ISTANA et Dr Yonnelle Dea MOUKOUMBI ont ensuite visité le LNRPV, le LNERV, l’IPV et la station de Sangalkam, à Dakar. Ensuite, guidées par Dr Abdou NDIAYE, Chargé de mission sur les productions végétales à la Direction Scientifique, elles ont fait cap sur St Louis au CRA, reçues par Dr Amadou Abdoulaye FALL et enfin à la station de Fanaye. Après la visite de l’essentiel des infrastructures de ces services qui leur a permis de découvrir l’étendue des équipements de production et les tâches relatives à toute la chaîne de travail, elles ont exprimé toute leur satisfaction et leur volonté de suivre les pas du SENEGAL dans le domaine de la recherche. .
« Pour nous, venir apprendre du savoir-faire Sénégalais en la matière ne peut être que bénéfique. De tous les pays que nous avons visités, le cas du SENEGAL nous paraît important. Nous apprécions positivement sa démarche, à travers l’ISRA qui constitue la clé de voute d’une agriculture réussie », a réagi Dr Marie Joselle Pélagie ISTANA au terme de cette visite. Par conséquent, a-t-elle poursuivi, ils doivent tirer le meilleur de cette expérience pour atteindre l’autosuffisance alimentaire.
Pour le Directeur Scientifique de L’ISRA, Dr EL Hadji TRAORE, l’ISRA est résolu à partager avec la partie gabonaise son savoir-faire et surtout lui faire comprendre les erreurs à éviter.

Articles Similaires

X