Santé et productions animales

Dans le domaine des recherches sur la santé et les productions animales :

Il faut noter que le Laboratoire National d’Élevage et de Recherches Vétérinaires (LNERV) est un laboratoire de référence de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Organisation Internationale de Épizooties dite organisation mondiale de la santé animale (OIEOMSA). Ses travaux ont permis de confirmer la réémergence au Sénégal de la PPCB après plusieurs années de silence épidémique, accentuant ainsi les recherches sur cette maladie.

Un essai vaccinal contre la fièvre de la vallée du Rift, avec la clone 13 a été finalisé et a permis de confirmer avec précision l’immunogénéicité du vaccin clone 13 sur des petits ruminants du Nord du pays, son innocuité chez les femelles et son efficacité après le challenge naturel. Aussi, l’essai vaccinal du VICH est-il certifié et validé. De même, la validation pour l’utilisation à grande échelle du vaccin I2 contre la maladie de Newcastle de la volaille est acquise. Ce vaccin a été amélioré pour faciliter son utilisation sur le terrain. Par ailleurs, la production d’un vaccin bivalent contre la maladie de Newcastle et la variole aviaire est en phase de finalisation. Des résultats préliminaires sont engrangés dans le processus de développement de vaccin contre la cowdriose.

La lutte contre l’infestation glossinaire constitue également un acquis majeur. Plusieurs recherches ont été conduites dans les principaux foyers (Casamance naturelle, Haute Casamance et Sénégal oriental, Niayes). Dans la zone des Niayes, la technique de lâcher de mouches mâles stériles a permis d’éradiquer la trypanosomiase dans cet espace.

Depuis une décennie, l’épidémio-surveillance et la lutte contre les principales maladies animales, les maladies transfrontalières et émergentes sont fortement améliorées. Des cartes épidémiologiques, des modèles de prédiction, l’identification de nouvelles souches circulantes de pathogènes, de vecteurs potentiels et des facteurs de risques sont régulièrement réalisés.
Les recherches en alimentation et nutrition animales ont abouti à la mise au point de rations alimentaires équilibrées à partir des résidus de récolte et des sous-produits agro-industriels pour les productions de viande et de lait. Une table de valeurs alimentaires a été élaborée pour guider l’intensification des productions animales. Une collection de semences fourragères est disponible et la une modélisation d’étables fumières/laitières permettant l’amélioration du fumier, de la production laitière et l’utilisation des résidus de récolte a été réalisée.

X